ADEL – Aide à la décision en ligne

08 | Supplément à la prime au travail

Supplément à la prime au travail

En vigueur depuis le 1er avril 2008, le supplément à la prime au travail (SPT) est un crédit d'impôt visant à aider les ex-prestataires d'un Programme d'aide financière de dernier recours à se maintenir en emploi. Un montant de 200 $ leur est versé chaque mois pour une période maximale de douze mois.

Depuis le 1er avril 2009, sont également admissibles à la mesure les personnes qui quittent le Programme alternative jeunesse en raison de revenus de travail.

Pour bénéficier de ce crédit d'impôt, une personne doit en faire la demande lors de sa déclaration de revenus provinciale.

Toutefois, une demande de versements anticipés peut être formulée. Le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS) agit à titre de mandataire de Revenu Québec pour la réception de la demande de versements anticipés du SPT.

Objectifs

Le supplément à la prime au travail vise à :

  • Rendre le travail plus attrayant en augmentant la rémunération des travailleuses et des travailleurs à faible revenu;
  • Faciliter l'intégration au marché du travail;
  • Favoriser le maintien en emploi.

De plus, les versements anticipés ont pour but d'aider le plus rapidement possible les personnes à faire face aux dépenses liées à la transition vers le marché du travail.

Clientèle

Le supplément à la prime au travail s'adresse aux personnes éloignées du marché du travail qui cessent de recevoir une aide financière d'un Programme d'aide financière de dernier recours (AFDR) ou du Programme alternative jeunesse en raison de leurs revenus de travail.